btn-fr-landing
btn-00fr-secteur-americain

A l’aube du mardi 6 Juin 1944, devant les côtes des départements de la Manche et du Calvados, les forces alliées entament la libération de la France et de l’Europe.

Je vous propose de revivre, le temps d’une journée ou davantage, les évènements qui ont fait de ce 6 Juin 1944, « le jour le plus long », et de visiter les sites célèbres de la bataille de Normandie.

stemerelegliseSainte Mère Eglise :
Libérée à l’aube par les parachutistes américains de la 82ème division aéroportée, la petite ville est devenue célèbre dans le monde entier grâce au film « le jour le plus long », qui retrace l’épisode de la mésaventure de John Steele, resté accroché au clocher de l’église par son parachute…

utahbeach

 

 

 

UTAH beach :
Première plage prise d’assaut par les alliés américains. Utah est la plage qui fut la moins difficile à libérer et la moins coûteuse en pertes humaines.

 

pointehocPointe du Hoc : 
Un paysage lunaire…Site exceptionnel d’une batterie d’artillerie allemande de six canons, édifiée au sommet d’une falaise de 30 mètres de hauteur.

Laissez-vous conter les exploits accomplis par le 2ème bataillon de Rangers sous les ordres du colonel Rudder, pour neutraliser cette redoutable position allemande.

OMAHA beach :
« La sanglante »… Il faut y être pour comprendre, avec les explications de votre guide, ce à quoi ces braves soldats américains des 1ère, 2nde et 29ème divisions d’infanterie, ont du faire face.

Cimetière Américain : 
Construit symboliquement surplombant le champ de bataille de la plage d’Omaha, le cimetière américain occupe un terrain donné à perpétuité par la France aux États-unis d’Amérique ; ainsi,  9387 soldats venus d’outre Atlantique pour libérer l’Europe, reposent ici sur sol américain.

 

btn-00fr-secteur-anglocanadien

pegasus-warPegasus bridge / Pont de Pegasus :

Dans la nuit du 6 Juin 1944, des éléments de la 6ème division aéroportée britannique, sous le commandement du major Howard, se rendent maîtres en très peu de temps des deux ponts sur l’Orne. Ce haut fait militaire constitue un premier succès de l’opération Overlord et permit de sécuriser le flanc Est du débarquement allié.

SWORD beach :
7H30 : le débarquement des soldats de la 3ème division d’infanterie britannique, et, avec eux, 177 français sous les ordres de leur commandant Philippe Kieffer, seuls à représenter la France libre ce jour-là… Ils ont pour mission de s’emparer du casino de Ouistreham transformé en forteresse. Les objectifs des troupes débarquées sur Sword seront en partie atteints mais la libération de Caen est encore bien loin…

JUNO beach:
La plage canadienne, où débarquèrent les soldats du Queen’s own Rifles of Canada et le régiment de la Chaudière. Une visite au centre Juno, complètera parfaitement la découverte du site.

ArromanchesArromanches:
Longeant la plage de Gold, on arrive sur les hauteurs d’Arromanches, emplacement qui permet d’avoir un beau point de vue sur les vestiges du port artificiel britannique ; « Port Winston », un des deux ports artificiels construit par les Alliés, conscients, après le désastre de Dieppe (19 Août 1942), qu’il était impossible, venant par mer, de libérer intact un port français sous contrôle allemand.

longuessurmerLongues sur mer:

Site d’une des batteries allemandes les mieux préservées du secteur de débarquement.

La batterie de Longues comportait quatre canons de calibre 152mm, capable d’atteindre Omaha (12kms ouest) et Gold (8kms est). Deux des quatre canons sont encore dans leurs casemates…